"Division Cellulaire"


La maternité a inspiré à la créatrice la collection "Division Cellulaire", où se mêlent différents métaux aux oxydations variées, créant un amoncellement de motifs rappelant la "mitose", étape cruciale des premiers instants du développement de l'embryon.

 

Ces pièces symbolisent la procréation, la métamorphose, l'union de eux êtres.

 

Les bijoux "Division Cellulaire" sont fabriqués grâce à la technique du millefiori. Cette pratique existant depuis l'antiquité consiste à l'origine à agencer des fils, et des tubes en verre et de couleurs différentes, afin d'obtenir une tige qui, lorsqu'on en coupe une tranche, laisse apparaître un motif.


Cette technique est caractéristique du travail de Mademoiselle De La Ronce.


Ces bijoux sont réalisés en cuivre et argent. Certaines pièces comportent également du laiton.

Les oxydations sur ces bijoux varient non seulement d'une pièce à l'autre, mais aussi sur les différentes parties d'une même pièce.


Bijoux "Division Cellulaire"
à partir de 155,00 €


Bagues et alliances

Les bagues ont la particularité de présenter une oxydation évolutive : en fonction de votre peau, et du moment de la journée, la couleur sera plus ou moins accentuée au fil du temps. Ainsi, le cuivre peut être rose très pâle ou brun foncé.


Boucles d'oreilles

Clous

Douze pièces de métal sont nécessaires pour obtenir le motif des boucles d'oreilles petit modèle.

Boucles mobiles


Colliers

Collier "Division Cellulaire" en argent et cuivre, technique du millefiori
Collier "Division Cellulaire" en argent et cuivre, technique du millefiori


Pièce unique

Cette pièce unique est une broche adaptable en pendentif constituée de 60 "barettes" (les tranches de motif géométrique), elles mêmes composées chacune de 3 morceaux de métal resserrés et soudés entre eux, soit en tout 180 pièces de métal utilisées sur le dessus du bijou.

Ici, les différents éléments se séparentondulent, se déchirent, ont été fondus ou limés pour donner vie à ces multiples petits morceaux de métal . La conception est tiraillée entre la régularité et le chaos.