Mademoiselle De La Ronce

Artisan créateur de bijoux fantasques


Parcours


Mademoiselle De La Ronce est un peu cliché : elle a toujours voulu fabriquer quelque chose avec ses petites mains. Elle assume; c'est à l'âge de 6 ans en découvrant une boîte à chaussures remplie de perles de verre qu'elle a eu le déclic.

 

Elle a alors commencé à fabriquer de petits bracelets, d'abord sans faire de nœud au bout du fil... Forcément, tout tombe. Elle a compris. Après cette leçon de vie, elle s'est améliorée, puis a lu des livres, a fait du tissage de perles de rocaille, formant ainsi des fleurs, des personnages, des animaux,... Plus tard elle a entrepris de fabriquer ses propres perles en pâte polymère. Résultat médiocre au début, mais elle a persisté jusqu'à réussir à utiliser la technique du millefiori.

C'est donc logiquement qu'elle s'est dirigée vers un bac littéraire avec option arts plastiques, puis une prépa en vue d'intégrer les Beaux Arts. En cours d'année, elle est partie. Elle ne se sentait pas à sa place, ce qu'elle voulait c'était intégrer l'école Boulle et apprendre la joaillerie. 

L'après-midi d'épreuves d'entrée en CAP en un an pour les bacheliers, en Art du Bijou et du Joyau a été très éprouvant... Mais a porté ses fruits.

Après avoir obtenu ce premier diplôme, Isabelle Da Silva s'est dirigée vers un BMA (Brevet des Métiers d'Art) en deux ans, qu'elle a décroché brillamment.

2010, gouaché de la parure "Empreintes" dans le cadre du dossier du Brevet des Métiers d'Art en Art du Bijou et du Joyau
2010, gouaché de la parure "Empreintes" dans le cadre du dossier du Brevet des Métiers d'Art en Art du Bijou et du Joyau

 Il était alors temps de se lancer dans la vie professionnelle et de créer son entreprise. Cette dernière a vu le jour en mars 2011, juste avant le début d'une année de formation aux métiers d'art proposée par les Ateliers de Paris, auprès de Florence Croisier, créatrice de bijoux contemporains.

2012, auprès de Florence Croisier, galerie La Manufacture, La Rochelle
2012, auprès de Florence Croisier, galerie La Manufacture, La Rochelle

 Cette année riche d'expériences a confortée Mademoiselle De La Ronce dans son choix de vie, et lui a appris à faire des salons publics et professionnels, à gérer à la fois la création, la fabrication mais aussi tout l'aspect administratif d'une société.


Aujourd'hui, elle travaille à développer une collection de bijoux qu'elle souhaite promouvoir dans des salons et expositions, et prend soin de sa petite entreprise, fière d'être artisan créateur indépendant.



Un bijou de créateur?


Mais pourquoi acheter un bijou "Mademoiselle De La Ronce" plutôt qu'un autre?

 

Les bijoux "Mademoiselle De La Ronce" sont tous fabriqués dans l'atelier de la créatrice qui travaille seule; elle y créée sa collection, la conçoit, expérimente, fait des maquettes, se trompe, recommence,... Pour finalement vous proposer des pièces de qualité, aux matériaux choisis pour leur résistance et travaillés avec soin. Ce métier méticuleux ne peut laisser la place à un travail rapide mais trop souvent d'une qualité médiocre. Le métal n'est pas creusé afin qu'il soit le plus fin possible pour coûter moins cher, ce qui serait synonyme de fragilité. Les pièces fabriquées par la créatrice sont réalisées pour durer dans le temps.

Vous êtes également assuré d'un suivi sérieux après l'achat : vous souhaitez changer la taille de votre bague? La créatrice fera tout ce qui est techniquement possible pour vous satisfaire. Vous souhaitez redonner un coup de jeune à votre bijou? Un petit tour par l'atelier et il sera comme neuf. Vous souhaitez avoir un bijou unique? N'hésitez pas à contacter Mademoiselle De La Ronce qui vous proposera une création en fonction de vos attentes et de votre budget. Car c'est cela aussi, l'artisanat d'art : s'adapter au client et lui proposer le meilleur.

 

En achetant une pièce de créateur indépendant, vous contribuez à pérenniser l'artisanat d'art en France.